Menu
Éditorial

Éditorial Février 2021

Février, le mois de l’amour

L’amour, un mot qui fait rêver, qui inspire les poètes, les musiciens et les chanteurs depuis la nuit des temps. En février, tous les amoureux, les parents, les enfants et les ami(e)s vont s’inventer une Saint-Valentin originale. J’ai toujours pensé que l’amour était un sentiment. Avec la pandémie, je découvre que c’est aussi une nécessité biologique : être aimé rend la vie meilleure. Avec une bonne dose d’amour, nous surmontons plus facilement les inévitables moments d’incertitudes, la peur du lendemain.

L’amour est un passeport pour l’action, il rend audacieux. Isabelle Taubes.

J’ai toujours considéré qu’il fallait être deux pour qu’on puisse parler d’amour. Eh bien non, en fait, quand il n’y a plus de famille, de conjoint, d’amoureux, d’enfants, quand la maladie t’isole, il faut se rappeler que l’amour peut se transformer chaque jour.  Il faudrait peut-être profiter de cette pause pour retourner sur les bancs d’écoles pour obtenir un diplôme de conscience claire de notre bien-être.

Être heureux, c’est savoir qu’on l’est. Sylvain Tesson.

En ce mois de l’amour, j’offre un beau poème de Félix Leclerc sur la vieillesse.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son cœur,

Sans remords, sans regret, sans regarder l’heure.

Aller de l’avant, arrêter d’avoir peur,

Car à chaque âge se rattache un bonheur.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son corps,

Le garder sain en dedans, beau en dehors.

Ne jamais abdiquer devant l’effort.

L’âge n’a rien à voir avec la mort.

Vieillir en beauté, c’est donner un coup de pouce!

À ceux qui se sentent perdus dans la brousse,

Qui ne croient plus que la vie peut être douce

Et qu’il y a toujours quelqu’un à la rescousse.

Vieillir en beauté, c’est vieillir positivement.

Ne pas pleurer sur ses souvenirs d’antan,

Être fier d’avoir des cheveux blancs,

Car pour être heureux, on a encore le temps.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec amour,

Savoir donner sans rien attendre en retour,

Car où que l’on soit, à l’aube du jour,

Il y a quelqu’un à qui dire bonjour.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec espoir,

Être content de soi en se couchant le soir.

Et lorsque viendra le point de non-recevoir,

Se dire qu’au fond, ce n’est qu’un au revoir!

Ne regrette pas de vieillir.

C’est un privilège refusé à beaucoup!

L’exposition signature de février Fleurs de givre regroupera deux photographies et trois peintures. Les deux photographies ont été prises dans l’immensité des Rocheuses et si Fleurs de givre est un instantané du Wood-Wide-Web du réseau forestier, Escalade est une explosion de couleurs qui rend méconnaissable le sujet photographié. Je ne retouche jamais mes clichés, et j’ai souvent des surprises magnifiques. Alléluia rend hommage à une chanson culte de Léonard Cohen, tandis que Frissons et Nue turquoise sont les dernières toiles de la série Spa.

Le signet du mois Fleurs de givre met en valeur une photographiede champignons sur le tronc d’un arbre au bord du lac Maligne.

L’article Vieillir sainement et en beauté, du dossier Au quotidien traite de notre rapport à la beauté avec humour sans se prendre au sérieux. Nous vous offrons une approche Lagom. Cette philosophie suédoise préconise de trouver sa beauté naturelle, de la révéler, de la laisser s’exprimer et d’être fière de soi!

Bonne lecture.

+2

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire